Catégories
Déménagement

Les litiges lors d’un déménagement

Ben oui, il faut bien envisager que des désagréments puissent survenir lors d’un déménagement…

Fait par des hommes, pour des hommes (du genre des humains, pardon mesdames), le risque d’incident n’est jamais zéro.

Même si peu de fusées atterrissent sur un camion, on peut envisager le « oups » qui endommagera un de vos objets.

Seul le « sentimental » ne se remplace jamais, mais un bon suivi de votre dossier et l’aboutissement à une solution pratique pourra vous conserver la confiance que vous avez placée en votre déménageur.

Le traitement des avaries, également bien mal appelées « litiges » doit être assuré par votre entreprise de déménagement.

Bien qu’en général un « litige » découle d’une situation dans laquelle les protagonistes ne sont pas d’accord, dans ce cas, sauf exception, tout le monde est d’accord, et le but est de réparer la faute.

Une procédure de collaboration et d’échanges de documents se met en place, de façon tripartite, à savoir vous, le déménageur et l’assureur.

Primo, à la fin de votre déménagement, consignez les éventuelles anomalies ou casses que vous aurez constatées sur la « déclaration de fin de travail », 2ème feuillet de la lettre de voiture, exemplaire « Livraison ». Les réserves émises doivent être précises et détaillées. N’hésitez pas à déborder des cadres réservés à cet effet pour noter vos précisions.

Si vous avez oublié de noter vos réserves sur la lettre de voiture, n’oubliez pas d’adresser à l’entreprise de déménagement dans les 10 jours calendaires suivant la livraison de vos effets, un courrier recommandé avec accusé de réception détaillant les dommages. On parle bien de 10 jours calendaires, y compris dimanches et jours fériés.

Vous devrez dans tous les cas, pour que vos réclamations soient recevables apporter que ces dommages sont imputables à la prestation de déménagement.

Pas toujours facile.

Sachez que les garanties en matière de déménagement comportent des exclusions (mentionnées dans les conditions générales de vente du contrat de déménagement ou dans celles du contrat de vente du garde-meubles).

Ainsi, les dommages électriques ou pertes de données informatiques sont absolument exclues, le déménageur n’étant pas habilité à intervenir dans ces domaines, et ne pouvant, de ce fait, pas tester vos appareils ni avant, ni après le déménagement.

Ne laissez pas s’enterrer une demande de documents ou d’information, la procédure s’en trouverait gelée.

Sachez que l’intérêt de l’entreprise est de défendre votre dossier auprès de l’assureur, afin d’obtenir pour vous la meilleure résolution de ce dossier.

La satisfaction passe aussi par le sérieux et le suivi d’un tel dossier.

Prenez en compte, préalablement à votre déménagement, les conditions particulières d’assurances mentionnées au devis de déménagement ou au contrat de garde-meubles ainsi que des conditions particulières qui y sont rattachées (franchises, possibilité de rachat de franchise, montant assuré, valeurs individuelles listées …)

C’est comme tout, quand on suit bien la recette, c’est généralement bon !