Garde-meubles : En cours de mois

On ne peut pas toujours mettre ses meubles en garde-meubles en début de mois ou les sortir en fin de mois.

Cela donne lieu à des discussions sans fin et à des négociations de bout de chandelles parfois.

Les facturations de garde-meubles se font sur la base du volume stocké et des assurances.

L’entreprise de déménagement, tout comme vous, fait face à des charges mensuelles incompressibles, notamment en ce qui concerne les locaux ou les coûts liés aux moyens de stockage et doit s’acquitter des primes d’assurances souscrites en votre nom.

Tout mois entamé est dû et il en va de même pour l’assureur.

Un lot déclaré entré en garde-meubles le 12 ou le 22 du mois sera facturé pour le mois complet.

Les factures de garde-meubles couvrent ces frais récurrents et incontournables.

De façon générale, on se base pour beaucoup de choses dans la vie de tous les jours sur la notion calendaire de « mois ». Parce qu’il faut bien définir des périodicités.

Par ailleurs, les plannings d’exploitation des garde-meubles se font en fonction des taux de remplissage réels.

Une entreprise de garde-meubles sérieuse doit avoir une gestion rigoureuse de son exploitation, cela constitue un gage de sécurité pour les biens que vous lui confiez.

C’est pourquoi les conditions générales de vente du contrat de garde-meubles stipulent bien : Article 11 – « Les conditions particulières doivent prévoir les modalités de paiement des frais de garde et accessoires, étant précisé que tout mois commencé est dû entièrement. »

Il est clair que chacun voit son propre intérêt, le mieux étant de préserver les intérêts de tous.

Au restaurant, que vous finissiez votre assiette ou pas, vous payez votre plat…



Une réponse à “Garde-meubles : En cours de mois”

  1. Alex Leclerq dit :

    Merci pour les conseils. Est-ce que c’est la meme chose que le conteneur?

Laisser un commentaire