Déménager votre vin

Combien de questions, d’angoisses manifestées et d’appréhension, concernant les précieux flacons jalousement conservés par les émules de Bacchus en passe de déménager …

homme-deguste-vin

Bien loin de nous l’idée d’en rire ou de prendre à la légère les légitimes inquiétudes des heureux possesseurs de divins nectars qui sont parfois de véritables petits – ou grands – trésors, tant au palais qu’à l’esprit …

Pas question, bien sûr, d’abandonner derrière soi ce patrimoine parfois acquis au fil des années avec patience et discernement, chouchouté en température et en lumière.

Ouvrez cet antre au conseiller en déménagement qui en tiendra compte dans l’établissement de sa proposition de déménagement.

Bien sûr, le vin n’aime pas spécialement être bougé, mais est-ce la vocation de vos biens ?

A l’exceptionnel nous sommes parfois tenus.

Pas de souci à se faire, les bouteilles doivent simplement être emballées couchées et bien calées, disposées éventuelle tête-bêche, leur évitant ainsi de s’entrechoquer lors du transport.

La valeur de certains crus pouvant être très importante, n’oubliez pas de le mentionner sur la déclaration de valeur.

A l’arrivée, replacez les bien en position couchée et laissez les à un repos bien mérité.

Vous pouvez aussi choisir de les transporter vous-même, ou … de les offrir à votre déménageur préféré … !

homme-emballe-du-vin

 



Laisser un commentaire